Concours En ligne » Actu » Le Bol tibétain : le meilleur moyen de se débarrasser du stress !

Vous sentez-vous toujours pressé, stressé et surchargé ? Votre emploi du temps surchargé vous laisse-t-il constamment fatigué et grincheux ? Votre travail vous rend-il constamment anxieux ? Si c’est le cas, il se peut que vous souffriez d’une maladie courante dans le monde moderne, connue sous le nom de « bouddhisme tibétain ».

Selon les textes anciens du bouddhisme tibétain, la cause profonde de nos problèmes se trouve dans notre propre esprit, et non dans les circonstances extérieures. Lorsque nous nous accrochons à des choses extérieures telles que la richesse, le statut et la beauté, nous créons davantage de stress, de souffrance et d’angoisse dans nos vies. Lorsque nous nous accrochons à des choses intérieures telles que l’ego, la colère et la jalousie, nous créons plus de stress et de souffrance pour nous-mêmes. Le seul véritable chemin vers le bonheur se trouve à l’intérieur.

Qu’est-ce que le bouddhisme tibétain ?

Le bouddhisme tibétain est la religion du peuple tibétain, qui habite la région himalayenne de l’Asie centrale. Le mot « bouddhisme » vient de la racine sanskrite budh, qui signifie « s’éveiller ». Les bouddhistes aspirent à être éveillés, discernés et conscients. Ils croient que nous sommes tous liés par un réseau complexe de causes et d’effets, et que l’éveil à notre vraie nature est la clé du vrai bonheur.

Le bouddhisme tibétain considère également que l’esprit humain est la faculté spirituelle fondamentale qui peut nous guider vers l’illumination. L’esprit peut être entraîné à être calme, clair et concentré. Les enseignements bouddhistes nous encouragent à cultiver la pleine conscience afin d’atteindre un état de concentration absorbée. Lorsque notre esprit est absorbé dans le moment présent, nous sommes libérés des problèmes du passé et du stress du présent. La seule chose dont nous devons nous préoccuper est l’instant présent, qui est conquérable car il ne va pas plus loin que le passé et l’avenir.

Les 3 imperfections de l’esprit

Le premier pas vers le bonheur et la paix intérieure est de reconnaître que notre esprit est imparfait. Comme toute chose, notre esprit a des forces et des faiblesses. Nous pouvons penser positivement lorsque nous voulons être heureux et nous concentrer sur l’avenir, mais nos pensées peuvent aussi devenir négatives et être obsédées par les erreurs du passé et ce qui pourrait mal tourner à l’avenir.

L’esprit a également une capacité de mémorisation qui peut être constructive ou destructrice. Lorsque nous nous attardons sur le passé, nous avons tendance à ne nous souvenir que des aspects négatifs de ce qui s’est passé. Nous sommes susceptibles de ressentir du regret ou de la tristesse, mais aussi de nous sentir désespérément malheureux. Le fait de ressasser le négatif peut également créer une « erreur de l’occasion manquée », c’est-à-dire que nous accordons plus d’importance à ce qui s’est passé dans le passé qu’à ce que nous avons réussi à accomplir à cette époque.

La troisième fonction de l’esprit est de créer des attentes, que nous comparons ensuite à ce qui se passe réellement. Cela peut conduire à la frustration et à la colère, qui viennent s’ajouter à l’état général de stress dans nos vies.

L’utilisation du bol tibétain prend tout son sens ici.

Comment surmonter les 3 imperfections de l’esprit ?

Il existe de nombreuses pratiques qui peuvent nous aider à surmonter les trois imperfections de l’esprit. Un moyen efficace consiste à tenir un journal. Chaque fois que vous avez une pensée négative, notez-la afin de pouvoir l’examiner de plus près. Vous serez peut-être surpris d’apprendre que votre perception initiale de la situation était incorrecte et qu’une autre perspective vous ferait ressentir les choses différemment.

Un journal présente également l’avantage de pouvoir conserver quelque chose pour plus tard. Si vous constatez que vous êtes souvent déçu ou que vos attentes ne sont pas satisfaites, il peut être très réconfortant de réfléchir à ce que vous avez écrit précédemment et de vous rappeler que les choses vont changer pour le mieux.

Une autre technique consiste à utiliser vos propres métaphores pour changer votre façon de penser. Si vous vous comparez sans cesse aux autres (par exemple : « Je suis un tel raté »), vous risquez de vous sentir inadéquat. Au lieu de cela, regardez à l’intérieur de vous et trouvez quelque chose dans lequel vous avez du succès. La vérité est que nous sommes tous uniques et spéciaux à notre manière.

3 étapes simples vers le bonheur

En mettant en pratique ces trois étapes simples, vous pouvez atteindre le bonheur et la paix intérieure :

  • Acceptez votre situation actuelle, en reconnaissant que tout est bien tel qu’il est. Vous n’avez pas besoin de changer quoi que ce soit. Acceptez simplement votre situation et vous commencerez à vous sentir à l’aise.
  • Concentrez-vous sur ce que vous pouvez contrôler. Lorsque vous remarquez que vos pensées deviennent incontrôlables, ramenez votre attention sur le moment présent et sur ce que vous faites. Ne vous inquiétez pas du passé ou de l’avenir, seul le présent peut vous donner les coordonnées du bonheur. – Soyez gentil avec vous-même. L’autocompassion a une base scientifique, elle vous fait vous sentir bien et elle rend le monde plus agréable. Lorsque vous êtes gentil avec vous-même, vous l’êtes aussi avec les autres, car vous avez plus de chances d’obtenir ce que vous voulez.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.